Nature Rights
Mot de passe oublié ?
Description complète du projet Amazonia

Proposition d’un système de financement collectif et citoyen via une plateforme communautaire pour préserver l’Amazonie.

 
La destruction de la forêt tropicale apparaît en tête du triste palmarès des catastrophes écologiques mondiales. Plus que jamais, la gestion du trésor environnemental brésilien est devenue une priorité autant au niveau national qu’international.
 
Dans ce cadre, NatureRights souhaite proposer au Brésil une approche sur la forêt amazonienne qui combine à la fois l’impératif de croissance économique et la nécessité de protection environnementale au moyen d’un financement innovant, impliquant les citoyens à l’échelle globale.
 
Le concept consiste à ouvrir à la vente des « titres de protection » de forêt à tous les citoyens de la terre à des fins de préservation via une plateforme communautaire de type web2.0. 
 
L’addition de contributions individuelles peu onéreuses permettrait d’acquérir des réserves de taille différentes, pour une période de temps donné, l’Etat conservant le titre de propriété. 
Les sommes récoltées seraient redistribuées entre les différents acteurs impliqués afin d’assurer la pérennité du systeme et des espaces préservés, en finançant la logistique et les opérations de surveillance ainsi que des projets de développement durable.
 
S’inscrivant dans le cadre juridique de divers programmes politiques (Loi de gestion de forêts publiques, Amazonie Durable, Fonds pour l’Amazonie),  cette source de financement permettrait ainsi d’anticiper l’acquisition de ces terres par des capitaux privés dont l’activité économique s’avérerait néfaste pour la forêt, tout en compensant le gouvernement du manque à gagner de l’exploitation de ces terres.
 
Le projet prend son élan dans l’émergence sans précédent du web 2.0. Il prévoit de relier la zone à la planète via une plateforme web communautaire et permettre aux Brésiliens, et aux citoyens du monde en général, de préserver un ou plusieurs hectares de forêt amazonienne, tout en valorisant l’actif économique de la forêt par le développement durable. 
 
Ouverte tant aux personnes physiques que morales, la plateforme permettra l’achat en ligne des « titres de protection », la visualisation en temps réel des parcelles, et offrira une identité et de la visibilité aux utilisateurs à la hauteur de leurs investissements.
 
La création d’un réseau social, permettant la mise en relation les différents acteurs concernés, assurera les flux d’information et le suivi de la vie de ces espaces au travers de fonctionnalités communautaires et de publication de contenus. 
Enfin une interface de création de projets, établissant un lien naturel entre des besoins et des ressources, constituera une source de financement supplémentaire pour le développement durable de la région. 
 
Cette plateforme agira comme tremplin à une propagation massive du concept via des outils de diffusion permettant des relais d’information (applications, composants exportables, communautés virtuelles, identités multiples ect..) : les réseaux émergents et leur vitesse d’expansion sont inhérents au web 2.0.
 
NR interpelle le citoyen face à l’importance de l’Amazonie dans l’écosystème planétaire et à la difficulté de concilier les impératifs économiques agissant selon une logique de rentabilité à court terme avec un développement durable. Au vu de l’état des lieux de l’écologie planétaire, seuls les citoyens pourront, en se mobilisant massivement, protéger l’intérêt collectif et celui des générations futures.
 
Le message évoque des valeurs de citoyenneté, de partage, tout en invitant à l’action. Il est universel. Un contexte médiatique favorable, l’explosion de tels phénomènes sur l’Internet, et une stratégie de communication adéquate permettrait d’en faire un véritable phénomène de société.