8-Mangroves | Nature Rights
Mot de passe oublié ?
 border=
Projet
Créer la vie en Erythrée
Créer la vie en Erythrée
medias/site/projet/image_fr/pr-erythree.jpg
L'objectif de "Manzanar mangrove Initiative" (MMI) est de permettre ou stimuler la formation de forêts de palétuviers en Erythrée où la mangrove ne pousse pas à l'heure actuelle. Elles recèlent en effet une grande biodiversité et contribuent à réduire la pauvreté locale par les ressources renouvelables dont ils sont synonymes (bois de charpente et de chauffage et profusion d'espèces marines comestibles dans les mers adjacentes). 
Synthèse
Dans les années 1984-1985, Gordon Sato, chercheur américain en biologie micro cellulaire, découvre, comme nous tous, les images de famine en Etiopie qui déferlent sur l'écran de son téléviseur. Il se rend sur place et réalise que derrière l'image des "affamés" se trouve un peuple en lutte pour son indépendance.
 
Depuis maintenant plus de dix ans, Gordon Sato se consacre au "Projet Manzanar" en Erythrée. Son objectif est de trouver des solutions techniques simples pour faire face à la faim et à la pauvreté : "En utilisant le soleil, l'eau de mer et un petit quelque chose en plus, il y a beaucoup de choses que l'on peut faire" dit-il. 
 
La mise en oeuvre du projet en Erythrée a rencontré un grand succès. Le processus est très simple: des marais de mangrove artificiels sont créés en creusant de larges bandes d'une profondeur d'un pied sous le niveau moyen des marées. La mangrove qui pousse devient en 6 mois un petit arbuste broussailleux d'environ un mètre de haut. 
 
L'Erythrée a environ 1000 km de côtes, avec une zone intertidale de 100 m de large. avec une densité de 1000 arbres par hectare. c'est un des endroits les plus arides de la planète

Les arbres de la mangrove fournissent de la nourriture et un abri pour un grand nombre de poissons, crevettes et crabes qui  se nourrissent des feuilles en décomposition créant un écosystème indigène qui s'insère et se développe en harmonie avec son environnement.

Les forêts de mangrove fixent le CO2 par photosynthèse et ainsi diminuent les risques inhérents au réchauffement climatique.
 
A voir aussi