Yasuni

Yasuni-ITT, une initiative de l’Équateur pour laisser 846 millions de barils de pétrole sous terre sur une des zones les plus riches en diversité Amazonienne qui abrite une dizaine de tribus indiennes isolées.
L’Equateur propose de ne pas extraire cette ressource en contrepartie d’une compensation financière équivalente à la moitié du bénéfice qui en en serait perçu, via un fond d’investissement multilatéral géré par l’ONU et destiné à financer des projets d’énergies renouvelables. Sa concrétisation passe par la signature d’un contrat entre l’Équateur et l’UNEP dans un contexte politique agité. Que la communauté internationale puisse investir dans les énergies renouvelables, à hauteur de la moitié de ce que le pays aurait perçu en exploitant le pétrole, est une idée simple, et révolutionnaire.  L’initiative Yasuni combine habilement les mécanismes économiques modernes (finance, carbone..) avec le respect de la tradition et la nature. Elle apporte une réponse concrète, techniquement ingénieuse, économiquement viable à la préservation de la planète. 

Un projet de rupture apportant une réponse, enfin, tournée vers l’avenir. Yasuni est l’emblème d’une nouvelle civilisation, sa concrétisation est une porte d’entrée dans un autre monde, qui nous concerne tous. Dans une actualité environnementale chaotique, lorsqu’il n’y a pas de politiques internationales à la hauteur de l’enjeu, cet appel est celui d’une solution concrète, techniquement ingénieuse, économiquement viable et respectueuse de la planète.

Laisser un commentaire

Facebook
Twitter
Instagram
SOCIALICON