Hors-Pistes – Nations alternatives et alternatives aux nations

Au centre Pompidou, du 19 janvier au 4 février, s’est tenue la manifestation pluridisciplinaire Hors Pistes. Pour sa 13ème édition, elle a choisi de s’interroger sur la nation et ses fictions. Depuis plusieurs années, nous assistons à la remise en cause du terme de “nation”, et cet événement avait pour but d’interroger le public sur la notion même de nation, la conception de cette dernière et la capacité d’en créer d’autres.

Dans ce cadre s’est tenu le Festival “Nations alternatives et alternatives aux nations”, du 27 au 29 janvier, sous la houlette du collectif L’Archipel des devenirs. La Séance 2, coordonnée par Malcom Ferdinand et Pauline Vermeren (docteurs en sciences politiques et en philosophie) s’est concentrée sur la nation française et ses contradictions.

La France a longtemps conditionné l’accès à sa citoyenneté à une appartenance nationale, et par là à une même histoire, culture, langue, religion, couleur de peau. Oubliant ainsi, à dessein ou non, que beaucoup de personnes composant cette nation ne partagent pas ces mêmes spécificités. Plusieurs personnes, artistes, chercheurs, poètes et autres, sont intervenus et ont placés la France noire et sur les territoires ultramarins au centre des débats de cet après-midi.

Valentin Brel et Marie De França, de Nature Rights, sont intervenus sur la Guyane française, plus spécifiquement sur le malaise social et sanitaire des amérindiens oubliés par la métropole, et le projet minier de la Montagne d’Or, qui menace un hot spot de la planète et un mode de vie traditionnel que le gouvernement français se refuse à reconnaître.

Ils étaient accompagnés de Barbara Glowczewski, directrice de recherche au CNRS et spécialiste des aborigènes d’Australie, qui a évoqué la question de la reconnaissance des peuples autochtones par la France, rendue doublement difficile par l’histoire coloniale et l’article 1 de la Constitution, qui prône l’unicité et l’indivisibilité de la République et du peuple français, empêchant de reconnaître les spécificités et même l’existence d’autres peuples en son sein.

Pour plus d’informations et la vidéo complète de ces échanges : https://horspistes13.fr/nations-alternatives-et-alternatives-aux-nations-seance-2/

Laisser un commentaire

Facebook
Twitter
Instagram
SOCIALICON