Réconcilier l’écologie, l’imaginaire et le sacré

Isla

Mohammed Taleb

« Réconcilier l’écologie, l’imaginaire et le sacré »

Dimanche 14h à Isla

Comment penser le rapport entre politique, écologique et spiritualité sans que ces trois domaines soient confondus ? La spiritualité peut-elle dépasser le stade du « développement personnel » et entrer dans la ronde de la résistance et de l’alternative sociale ? Le politique peut-il s’ouvrir à la spiritualité, à ses questionnements propres (valeurs qualitatives, accomplissement de soi et réalisation personnelle, sens du sacré, notamment par l’art et la créativité…) ? Quels sont les exemples probants, dans le monde entier, de militances articulant écologie politique et écologie spirituelle ? Nous irons à la rencontre, au Brésil, du Mouvement des Sans Terre, issu de la Pastorale de la Terre de la théologie de la libération, en Inde, du combat écospirituel de Vandana Shiva et de Navdanya, avec la dynamique écopaysanne gandhienne d’Ekta Parishad, sans oublier la lutte des peuples autochtones aux quatre coins du monde, avec leur cosmovisions anticapitalistes.

Mohammed Taleb
Philosophe algérien, conférencier, formateur et écrivain, Mohammed Taleb est formateur en Éducation relative à l’Environnement et en écopsychologie. Il préside l’association de philosophie Le singulier universel au sein de laquelle il anime le projet de l’Université de l’Âme du monde. Depuis de nombreuses années, il travaille sur les interactions entre spiritualité, écologie, critique sociale, dialogue interculturel et nouveaux paradigmes scientifiques. Il a publié récemment Éloge de l’Âme du monde (Entrelacs, 2015), Theodore Roszak pour une écopsychologie libératrice (Le Passager clandestin, 2015), Nature vivante et Âme pacifiée (Arma Artis, 2014) et L’écologie vue du Sud. Pour un anticapitalisme éthique, culturel et spirituel (Sang de la Terre, 2014).

https://www.facebook.com/islalesembiez/
https://www.isla-lesembiez.com/

Leave a reply